Au cours de l'été 1994, terminant " La farandole des années envolées ", Renée Langlo˙s me fit part de son ambitieux projet : faire revivre les Veillées Sanfloraines. " Je crains de soulever bien des tempêtes " me dit-elle. Je n'eu cesse depuis , de l 'y encourager.Qui mieux que Renée Langlo˙s, pouvait ressusciter les années 1946-1955, age d 'or de la vie intellectuelle Sanfloraine, où la culture enfin s'emparant de la " cité inviolée " lui assurait une renommée qui, par delà ses remparts, débordait sur l' Auvergne. Elle en fut l 'inspiratrice, elle en devint l'âme.

        Qui mieux que Renée  Langlo˙s, pouvait évoquer avec autant d'affection mais aussi avec autant d'objectivité,voire de malice, les grandes personnalités cohabitant dans la capitale Historique de la Haute-Auvergne et qu'elle côtoya de si près : Roger Rabiniaux, Marie-Aimée Méraville, Eylie Deydier, Louis Bac.... pour n'en citer que quelques unes.
        L'on ne saurait trop louer l 'infatigable animatrice de la vie littéraire en Haute-Auvergne, d'avoir naguère su éveiller la vieille cité engourdie, à peine sortie des années sombres, en créant ces merveilleuses Veillées où s'épanouissait l'esprit.
        On ne peut qu ' être reconnaissant envers la spirituelle conteuse de " La Haute-Auvergne au bon vieux temps " d'avoir aujourd' hui si bien su nous restituer les grands et les petits moments des Veillées Sanfloraines, dans un style si vivant qu' affectionnent ses amis et ses nombreux lecteurs.

 

..................................................
Roger Vidal
Président de la Veillée d'Auvergne
et du
Massif central

;

ISBN : 2-910877-03-5

 

Retour Page d'accueil

Copyright Jean-Loup Langlo˙s