Grand-Mère !

Tu l’attendais et tu nous as quittés  
Exactement comme tu le souhaitais
Et même si maintenant, on ne t’a plus
Tu resteras à jamais en nous

Je me souviendrai de tes yeux
que tu as su garder pétillants
jusqu’à tes 95 ans

Pétillante oui, cela te va si bien
Ajoutes-y mille grains de malice
Une immense pincée d’humour
Une créativité sans pareille
Un soupçon de râlerie

Des fontaines d’anecdotes racontées avec passion
D’une vie longue et riche, un sourire coquin,
Des talents d’écrivain et on te retrouve, toi

Grand-Mère !

Que les anges s’occupent bien de toi
Même si je pense que tu préférerais enfin
Te redébrouiller seule maintenant que tu es là-haut

Nous en bas, on est serein,
Comme me l’a dit Karine hier
On a un nouvel ange maintenant,  

C’est toi

Si l'Auvergne m'était contée...